AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

NOUVEAU DESIGN !

 :: Avant de Jouer :: Présentations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Souvenir des Âmes - Why don't you leave me alone?

avatar
Souvenir des Âmes
Nouveau félin
Date d'inscription : 06/04/2017
Messages : 3
Puf : Firamary

Multi-Comptes : /

Points : 5
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Avr - 22:53



1
Souvenir des Âmes.

Nom :
Petite Nuit . Nuage de Nuit . Nuage des Âmes . Souvenir des Âmes.

Sexe :
Mâle

Age :
19 Lunes.

Rang :
Guérisseur.

Clan :
Clan de la Nuit.

Qualités :
Sage . Intelligent . Compréhensif

Défauts :
Impatient . Stresse facilement . Nerveux

Puf :
 
Firamary.

Âge :

19 ans et toutes ses dents.

Codes du règlement :

Mmh très bon ! 

Que pensez - vous du forum ? :

Il est joli! J'espère qu'il grandira vite!

2
Qui est-tu ?

CARACTÈRE - Ecrire environ 7 lignes.
PHYSIQUE - Ecrire environ 5 lignes.
HISTOIRE - 
[url=https://www.youtube.com/watch?v=ZvcGkd95Hjk]Musique #1[/url]


Boom.

Un éclair illumine le ciel, et avec lui, la jeune mère au sol. Elle est morte. Elle est belle. Belle jusque dans la mort. Celle-ci l’enlace, enroule ses longs bras autour de son âme pour l’amener loin dans le ciel, là où règnent ses ancêtres.

Boom.

Un second éclair éclate dans les airs. Cette fois-ci, la lumière découvre deux chatons. Le premier est blanc constellé de taches blanches. C’est une jolie petite femelle, blottie contre le corps froid de sa mère. Elle aussi est plongée dans un sommeil éternel duquel elle ne se réveillera jamais. Figée dans le temps, à jamais. Mais pour elle, jamais la mort ne semble être venue. Elle demeure là, seule de l’autre côté du miroir, dans ce monde où personne ne peut la voir, condamnée à être seule à jamais.

Boom.

Le second chaton, noir constellé de taches blanches comme le ciel étoilé caché par ces sombres nuages qui se tiennent au dessus de lui, pousse un cri. Il a peur, faim, froid. Son petit corps faible est couvert de pluie. Il tremble. La cruelle âme soeur de la vie l’a peut-être épargné, mais il semble souffrir dans ce monde, lui qui vient d’en fouler le sol. Personne n’est là pour veiller sur lui, ici. Personne de vivant. Juste une âme, perchée au dessus de son corps, dont les gouttes de pluie traversent l’ectoplasme. Elle ne peut le réchauffer quand bien même elle le pourrait. Pour l’instant, il devra être fort.

Boom.

Boom.

Boom.



Un grand guerrier se perche au dessus du vanité. Il est arrivé trop tard. Cric. Crac. Son coeur se brise en millier de petits morceaux. Il enfouie son museau dans le pelage de sa belle, les larmes se mêlant à la pluie. Ô quel effroi. Pourquoi la vie est si cruelle avec lui? Pourquoi la mort est elle si égoïste, d’avoir emporté celle qui était sa vie, et le fruit de son amour?

Pour la première fois, ses prunelles ambrées se posent sur ces derniers, deux pelotes froides au pelage sale. Sont elles mortes elles aussi? Devra-t-il vivre seul? Non. Un chaton lève le museau. Il est faible, sans doute malade, touché par le froid qui le meurtri. Si faible qu’aucun son ne s’échappe de sa bouche qu’il tente pourtant d’ouvrir. Aurait-il senti une odeur pour réagir ainsi?

Son coeur est brisé, ses yeux rougis par les pleurs et son âme meurtrie par la douleur de l’amour, mais Graine de Pavot n’a pas d’autre choix. Il doit abandonner le corps de Belle-de-Pluie et partir dans un endroit sur s’il ne veut pas perdre la dernière chose qu’il lui reste.

Maladroitement, il l’emporte avec lui, sans même jeter un regard en arrière. Ce serait trop douloureux.

Là, sous la pluie, lentement entrainés sous la boue, deux corps reposent, pour l’éternité. Mais une âme persiste, et choisi de suivre les vivants. 
Musique #2.
« Ah! Tu ouvres enfin les yeux! »
Ébloui par la lumière qui s’impose à lui, Petite Nuit cligne les paupières plusieurs fois avant de s’habituer à cette étonnante luminosité. C’est en cette belle journée de printemps que le chaton du Clan de la Nuit ouvre les yeux pour la première fois. Ces derniers se posent sur la paroi de ronces de la pouponnière, et traversent l’étrange silhouette transparente d’un chaton blanc et noir. C’est une femelle sans odeur qui se tient devant lui, confus.
« Dis moi Petite Nuit, poursuit-elle en s’asseyant près de lui, peux-tu me dire pourquoi ici tout le monde ne prête attention qu’à toi, alors que personne ne m’a encore donné de nom? »
Interloqué, l’intéressé tourne la tête pour observer les alentours. En effet, à l’exception d’une femelle qui contemple ses beaux yeux bleus d’un air émerveillé, elle ne semble même par remarqué la petite qui se tient à ses côtés. En l’absence de réponse concrète, il se contente d’un haussement d’épaules. Il n’en a absolument aucune idée, et à vrai dire, ce n’est pas la première chose qui l’importe. Maintenant qu’il peut voir, il a envie de visiter les alentours. Mais pas question de quitter la pouponnière, ça, il l’a déjà suffisamment entendu. Malheureusement, il lui faudra attendre. Il est encore trop jeune pour cela. Petite Nuit se contente donc de marcher maladroitement dans la petite tanière qui lui est réservée, se faufilant entre reines et petits.
Mais à peine a-t-il foulé le sol que des chatons plus âgés lui sautent dessus. Voyant un nouveau compagnon de jeu, ils ont évidemment envie de l’accueillir. Mais le chaton n’est pas habitué. Il feule de peur, tandis que Perle Cristalline, sa mère adoptive, peste. Le petit chat translucide, lui, reste dans son coin, l’observant jalousement. Pourquoi ne sont-ils pas allés jouer avec elle?
Deux jours se sont écoulés depuis lors. L’étrange petite femelle est toujours seule, à attendre à côté de lui, tandis qu’il l’observe. Petite Nuit se sent triste pour elle. Elle semble si seule, si isolée, sans même qu’ils ne comprennent pourquoi.
« Hey! »
Face à cet appel, elle se retourne vers lui d’un air offusqué.
« Ne m’appelle pas comme ça! Je ne suis pas Hey! Je suis… »
Soudain, elle semble hésiter. Un air un peu triste se lit dans son regard. Ce n’est pas dur à comprendre, elle n’a toujours pas été nommée. Petite Nuit ne parvient pas à comprendre la souffrance que peut endurer la jeune chatte face à une telle solitude. À vrai dire, qu’il se souvienne, il ne l’a jamais vécu. Mais le chaton est plein d’empathie, et il voit dans ses yeux à quel point ça doit être dur. Alors il regarde autour de lui, cherche désespérément quelque chose, et soudainement, il trouve. La lune, devant lui, est comme une réponse.
« Petite Lune. Tu t’appelles Petite Lune. »
Pour la première fois depuis leur rencontre, elle sourit. Elle pleure même, mais cette fois-ci, c’est de joie. Enfin, elle se sent moins seule.
Il avait nommé sa soeur, lui avait offert une existence par delà l’inexistence. Mais il avait aussi marqué le début de sa destinée, qu’il ne pouvait désormais plus changer, pour le meilleur et pour le pire.
Un jour, ils finirent par découvrir la vérité.
Pendant près de deux lunes, c’est à dire jusqu’à leur 5 lunes, les deux petits ne s’étaient pas inquiétés de l’étrange attitude des autres envers Petite Lune, qu’ils continuaient d’ignorer. Tant qu’ils étaient ensemble, tout allait pour le mieux. Pourquoi chercher des réponses? Certains autres chatons se moquaient parfois de Petite Nuit. On les entendait chuchoter « sans doute parle-t-il avec son amie imaginaire » ce à quoi il défendait sa soeur. Le trouvant trop étrange, plus personne ne venait vraiment jouer avec lui. Graine de Pavot s’inquiétait d’ailleurs parfois du comportement de son fils. Mais Perle Cristalline venait le rassurer. Ce n’était qu’un comportement passager de jeune chaton. Il finirait bien par se calmer.
Ce ne fut pas le cas. Pas maintenant.
Leur vie était donc paisible, mais Petite Lune commençait tout de même à en avoir assez. Elle souffrait beaucoup de cette ignorance, en particulier de celle de son père. Ne l’aimait-il donc pas?
Et pourtant, elle ne savait pas à quel point il pouvait l’aimer, dans son coeur. Elle était morte à ses yeux, n’avait plus aucune existence pour lui, alors il ne pouvait lui montrer son amour. Mais malgré cela, il en avait autant dans son coeur qu’il en avait pour son fils. Il ne put lui montrer que trop tard.
On rapatria un jour son corps dans le camp. Il avait été tué par un monstre. Petite Nuit ne pouvait pleurer. Il ne réalisait pas. Mais Petite Lune avait les yeux ronds d’étonnement.
Du corps de son père se dressa une âme lumineuse et transparente que seule elle semblait être capable de voir. Graine de Pavot posa alors ses grands yeux ébahis sur la petite chatte, sans vraiment comprendre. Petite Lune, elle, avait enfin comprit. Elle aussi, était morte. Mais elle ne parvenait à reposer. Qu’est ce qui l’empêchait donc de rejoindre les autres? Sans mot-dire, elle tourna les talons, laissant seul Petite Nuit veiller son paternel. Déstabilisée, la jeune femelle ne pouvait l’accepter. Était-elle condamnée à être seule?
« Petite Nuit. »
On l’appela au promontoire. Le grand jour était enfin arrivé. Il allait devenir apprenti! Comme il était fier et heureux! Enfin, il pourrait sortir du camp, visiter son territoire, assister aux assemblées, et surtout, dormir avec les autres apprentis et peut-être enfin se faire des amis! Des vrais amis. Non pas que Petite Lune n’était pas réelle, mais depuis la mort de leur père, elle était distante. Et personne ne la voyait. C’était peut-être un comportement égoïste, mais le chaton noir constellé de taches blanches commençait à s’ennuyer, « seul ».
« Moi Étoile de Lune, chef du Clan de la Nuit, j'en appelle à nos ancêtres pour qu'ils se penchent sur ce chaton. Il a maintenant six lunes et est digne de devenir apprenti à son tour. Petite Nuit, tu t'appelleras Nuage de Nuit et ton mentor sera Fleur de Colibri. »
Fleur de Colibri, une vieille femelle écaille, vint se poster à ses côtés, posant son museau sur son front en signe d’accueil. Il était si fier, mais à la fois déçu, car sa soeur Petite Lune n’acclamait pas son nouveau nom. Et il savait exactement pourquoi. Elle était jalouse de ne pouvoir devenir apprentie à son tour. Mais elle n’était pas la seule à ne pas le féliciter pour ce nouveau tournant dans sa vie. La guérisseuse, Foudre Ardente, l’observait également d’un air étrange, mais il n’y porta pas davantage d’attention. Il avait bien d’autres choses à faire, comme aller rencontrer ses nouveaux compagnons!
Il arriva donc tout fier, tête et queue dressées, dans sa nouvelle tanière, mais l’accueil qui lui fut reversé ne fut pas celui qu’il attendait.
« Hey! Regardez! Voilà le chaton fou! » entenda-t-il crier.
Blessé par ces accusations, il ne se laissa pas démonter, essayant de passer à autre chose, d’oublier ce malentendu. Mais rien n’y fit. Il eut beau demander où était son nid, on le plaça au pire endroit de la tanière, là où la pluie tombait parfois. D’autres y placèrent des tiques retirées chez les anciens, et tous riaient de lui.
Fou de rage, il retourna voir Petite Lune, toujours muette depuis, et l’emmena dans un coin isolé, là ou personne ne l’entendrait. Tout était de sa faute! C’était la sienne si tout le monde le croyait fou, puisque personne ne la voyait! Il déversa ces paroles douloureuses sur le pauvre fantôme, qui subissait en silence, seule sous le vieux chêne, avant de repartir et de la laisser seule à nouveau.
Et cette fois-ci, ce fut au tour de Nuage de Nuit de subir la souffrance de l’isolement. Petite Lune n’était plus là pour lui. Elle n’avait pas bougé de l’arbre depuis ce jour, ce qui importait peu, puisqu’elle ne mangeait ni ne dormait pas. Mais il la voyait triste, tête penchée, immobile comme la roche. Il s’en voulait tant que le regret rongeait son coeur, et un jour, il décida d’agir.
Il se faufila derrière elle, avant d’enchainer d’une voix forte et posée, imitant leur chef.
« Moi, Étoile de Nuit, chef du Clan de la Nuit, j’en appelle à nos ancêtres… »
Étonnée, Petite Nuit se retourna vers lui. Elle ne s’attendait certainement pas à le voir là, ni maintenant. Elle le pensait à l’entrainement avec Fleur de Colibri, pensant à autre chose qu’à sa soeur, sans doute quelque chose de plus amusant. Mais il était là avec elle, et elle était heureuse. Elle n’était finalement plus seule.
« Petite Lune, tu t’appelleras Nuage de Lune, et ton mentor sera… moi même! »
Nuage de Lune se pressa contre lui, le sourire au coin des lèvres. Peut-être que sa vie ne serait pas si horrible que ça finalement.
Pendant plusieurs jours, elle le suivi dans la forêt avec Fleur de Colibri, répétant de son côté les mouvements qu’il apprenait. Bien sûr, ils ne lui serviraient jamais, mais le simple fait de se sentir un peu plus normale lui rendait la « vie » plus facile. Et elle aidait si souvent Nuage de Nuit! Lors des combats contre les autres apprentis, elle lui disait ce qu’il y avait derrière lui, quelle attaque l’autre préparait… Ensemble, ils étaient imbattables! Et bientôt, les railleries des autres félins se transformèrent en jalousie.
Musique #3.
Le bonheur ne pouvait malheureusement qu’être de courte durée. Un matin, alors qu’il se préparait pour rejoindre son mentor dans la patrouille, Foudre Ardente vint le rejoindre.
« Nuage de Nuit, tu dois devenir apprenti-guérisseur. »
Ces paroles furent courtes, mais le blessèrent. Il n’avait pas envie d’encore devoir être différent! Il commençait enfin à se faire sa place au sein des autres, avec Nuage de Lune! De plus, il ne comprenait pas. Pourquoi le devrait il?
« Tu vois Nuage de Lune non? »
Quel était le rapport avec ça? Il l’avait toujours vu, et jusqu’à présent, ça n’avait jamais rien changé à sa vie!
« C’est un fantôme, Nuage de Nuit! Tu vois une morte, rien de plus! Tu es différent, tu dois devenir apprenti guérisseur. Les Étoiles m’ont parlé en rêve, telle est ta destinée. Étoile de Lune est déjà au courant. »
Non! Sa soeur n’était pas morte, puisqu’elle était là avec lui! Les fantômes vont au Clan des Étoiles! Ne pouvaient ils pas le laisser tranquille? Il n’avait jamais demandé à être comme ça, jamais! Il voulait juste continuer sa vie comme elle l’était il y a quelques secondes, avant que cette maudite guérisseuse ne rentre dans sa vie.
Furieux, abattu, confus, il prit la fuite, se mit à courir aussi vite et aussi loin qu’il le pouvait. Il ne voulait plus jamais entendre parler de ça! Jamais!
Mais des murmures le suivirent dans sa course. Il lui semblait qu’ils lui collaient à la peau, s’agrippant à lui par des griffes crochues qui se plantaient dans sa peau, le faisant saigner. Certains hurlaient à ses oreilles dans un cri aigu, d’autres lui perçaient l’épiderme avec leurs crocs. Il voulait que ça cesse! Ca lui faisait mal! Il avait l’impression de bruler dans cette oppression, et ne savait même plus où il était. Il se contentait juste de courir, mais ça ne s’arrêtait jamais. Épuisé, il fini tout de même par ralentir sa course, et avec lui, les cris commencèrent à stopper. Et plus il y prêtait attention, plus il commença à les comprendre. Elles souffraient de blessures, mais pas de blessures physiques. Elles étaient blessées de l’intérieur, souffrant d’un mal autre que des plaies ou des fractures. A l’odeur, on reconnaissait le mal vert. Et lorsqu’il l’eut déduit, tout ces corps s’évaporèrent, et ses yeux s’ouvrirent sur la réalité.
« Nuage de Nuit? Tu m’entends? »
Il se secoua la tête, comme si cela pouvait faire partir le souvenir de cet affreux rêve. Était-ce que les guérisseurs appelaient communément « visions »? Lorsqu’il regarda autour de lui, il était toujours dans la tanière des apprentis, toujours perturbé par ce qu’il avait vu. Physiquement, il n’avait rien, mais il avait encore l’impression de l’avoir vécu.
« - J’ai vu des choses, Foudre Ardente. Je crois… je crois qu’une maladie se prépare. L’hiver sera rude.
- Alors, acceptes-tu de me rejoindre dans ma tanière?
- C’est hors de question. »
Il tourna les talons, laissant la guérisseuse seule.

L’hiver arriva rapidement, deux lunes plus tard. Et la première à être frappée par le Mal Vert fut Foudre Ardente elle même. Il fallait faire vite, Nuage de Nuit n’avait plus d’autre choix. Il devait rejoindre la guérisseuse. Le mal pouvait l’emporter à tout moment, et surtout, risquait de se propager. Elle risquait d’avoir besoin d’aide, et de toute façon, Nuage de Lune avait promis de ne pas l’abandonner, bien qu’elle fut déçue de devoir arrêter l’entrainement martial pour l’accompagner. 
Mais avant cela, Nuage de Nuit voulait définitivement tourner la page sur son ancienne vie. Celle d’apprentie guerrier. Alors il demanda à changer de nom, pour que celui qu’il devrait désormais porter lui rappelle son engagement et sa determination, mais aussi ce qui le définissait. Ce fut Étoile de Lune qui le baptisa de nouveau, dans une cérémonie des plus banales entre lui, sa soeur, et son nouveau mentor.
« Esprits du Clan des Étoiles, vous connaissez chaque chats par son nom. Je vous demande à présent de reprendre le nom du chat que vous voyez devant vous car il ne lui convient pas. En vertu de l'autorité que me confère le titre de chef, et avec l'approbation de nos ancêtres, je donne à ce chat un nouveau nom. Dès lors il se nommera Nuage des Âmes. »
L’entrainement du nouvel apprenti fut des plus intensif, et pour cause, Foudre Ardente faiblissait à vu d’oeil. Elle refusait de prendre un quelconque traitement, désirant laisser les réserves aux éventuels nouveaux malades. Alors tandis que Nuage des Âmes apprenait une partie des plantes et leur application, Nuage de Lune apprenait le reste pour leur faciliter la tache. De cette manière, elle pouvait le conseiller et lui mâcher une partie du travail. Les débuts furent difficiles. Il dormait peu, révisant ses connaissances dès qu’il le pouvait, traversait les frontières afin d’aller chercher d’autres plantes nécessaires à la guérison chez d’autres guérisseur, devait se rendre à la Source de Lune malgré la faiblesse grandissante de son mentor… Et surtout, il la veillait le soir dans son sommeil, puisque sa respiration était difficile et qu’elle s’étouffait parfois. Dans ces moments là, il l’aidait. Mais un jour, il ne put la sauver. Elle du mourir à son tour, emportée par le froid et l’absence de traitement. Mais son heure n’était pas venue, et parce qu’il voyait les fantômes, Nuage des Âmes, qui portait si bien son nom, pu poursuivre son entrainement.
On prétexta que les Étoiles le guidaient et l’entrainaient dans ses rêves, afin que cela n’attire pas trop de question. Par chance, puisque les guerriers avaient sa doute d’autres occupations à trouver et qu’ils avaient trop besoin d’être soignés pour la plupart, on ne posa pas davantage de questions.
[url=https://www.youtube.com/watch?v=9qvglWAHDak]Musique #4.[/url]
Le printemps arriva finalement, bien que cela lui sembla durer une éternité. Et avec les bourgeons virent le renouveau.
Le Clan de la Nuit était désormais hors de danger, la maladie ayant été éradiquée. Les pertes avaient été présentes, malgré tous les efforts qu’avait pu donner l’apprenti.  Il avait fini par accepté sa voie, aidé par sa soeur et son mentor disparus.
« Nuage de Lune? »
Comme elle était elle aussi partie, elle pouvait désormais voir la défunte. Ainsi, elle l’entraina comme une apprentie normale, au plus grand plaisir de la jeune chatte.
« Nuage des Âmes? »
Il se tourna également vers la guérisseuse. Il savait ce qui allait se passer. Ils allaient enfin recevoir leur nom de guérisseur définitif. Son coeur battait dans sa poitrine comme s’il avait fait un effort immense en l’espace de quelques secondes. Pourtant, il n’avait pas bougé d’un pouce.
« Moi, Foudre Ardente, guérisseuse du Clan de la Nuit, j'en appelle à nos ancêtres pour qu'ils se penchent sur ces apprentis. Ils se sont entraînés dur afin de comprendre la voie du guérisseur, et avec votre aide, ils serviront leur Clan pour des lunes et des lunes. Nuage des Âmes, Nuage de Lune, promettez-vous de respecter la voie du guérisseur et de rester en dehors de rivalités claniques, même au péril de votre vie ? »
En coeur, ils acquiescèrent.
« Alors, par les pouvoirs qui me sont conférés par le Clan des Étoiles, je vous donne votre nom de guérisseurs: Nuage de Âmes, à partir de maintenant, tu t'appelleras Souvenir des Âmes, et toi, Nuage de Lune, tu t’appelleras Âme de Lune. Nos ancêtres rendent honneur à votre ambition et votre loyauté. »
Le nouveau guérisseur pencha la tête en signe de reconnaissance. Lui et sa soeur avaient tellement apprit. Tout changerait désormais. Et plus qu’il ne s’en doutait.
Devant lui, le pelage des deux femelles devenait de plus en plus translucide. Elles partaient, s’en allant retrouver là où était leur place. Leur rôle était terminé désormais, et bien que Souvenir des Âmes ne pouvait accepter leur départ, ayant toujours vécu avec quelqu’un pour l’épauler et ne pouvant se faire à l’idée d’être seul, il n’avait pas d’autre choix.
Les adieux furent déchirant, mais Âme de Lune lui avait promis qu’ils se retrouverait, lorsqu’il se rendrait à la Source de Lune. Il faudrait juste un peu de temps, quelques lunes sans doute, pour qu’il se fasse à la solitude. Sa soeur avait apprit à vivre avec cette dernière. Désormais, c’était à son tour. Il serait le nouveau guérisseur du Clan de la Nuit.
(c) Reira de Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 14/11/2016
Messages : 56
Puf : Aily

Multi-Comptes : X

Points : 75
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Avr - 23:34
Salut, je vois que tu as bien avancé, du coup il te reste le physique, le caractère et finir ton histoire. En attendant je valide les codes ^^
Tu as 10 jours, soit jusqu'au 16 Avril pour finir.

∆ ∆ ∆ ∆ ∆



PETITE CONSTELLATION - NUAGE CONSTELLE - CONSTELLATION D'ORION

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 14/11/2016
Messages : 37
Points : 43
Age : 13
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 7 Avr - 15:57
J'avale les codes (bah alors Aily tu as oublier héhé)

∆ ∆ ∆ ∆ ∆

Boule Glacé - Nuage Glacé - Feu Glacé - Etoile Glacé


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 14/11/2016
Messages : 56
Puf : Aily

Multi-Comptes : X

Points : 75
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 7 Avr - 16:51
Bah je l'avais fais mais y a l'air que j'ai pas sauvegardé ou autre chose. Je deviens Alzheimer à mon avis..
Fin bref, je m'excuse, et merci Hoko ^^

∆ ∆ ∆ ∆ ∆



PETITE CONSTELLATION - NUAGE CONSTELLE - CONSTELLATION D'ORION

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aile de Papillon
Nouveau félin
Date d'inscription : 09/03/2017
Messages : 14
Points : 16
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 7 Avr - 16:59
Bienvenu a toi ! J’espère avoir un lien avec toi ! (je suis moi aussi guérisseuse)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 24/10/2016
Messages : 16
Puf : Water

Multi-Comptes : X

Points : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 7 Avr - 20:40
Bienvenu Firamary!

Ta dernière musique ma tellement toucher que j'en ai eu les larmes aux yeux. Aily et Hoko ton déjà tout dit! Moi je vais te dire: Hâte de rp's avec toi. Bisous Water

∆ ∆ ∆ ∆ ∆

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Souvenir des Âmes
Nouveau félin
Date d'inscription : 06/04/2017
Messages : 3
Puf : Firamary

Multi-Comptes : /

Points : 5
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 8 Avr - 1:56
Es tu LA Hoko? Car si oui tu es vraiment partout Oo
Oh, et merci à tous Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 14/11/2016
Messages : 37
Points : 43
Age : 13
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 8 Avr - 12:30
Qui es-tu ? x)
(Lumy ?! xD)

∆ ∆ ∆ ∆ ∆

Boule Glacé - Nuage Glacé - Feu Glacé - Etoile Glacé


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Souvenir des Âmes
Nouveau félin
Date d'inscription : 06/04/2017
Messages : 3
Puf : Firamary

Multi-Comptes : /

Points : 5
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 8 Avr - 15:29
Ahahah, ça, je vais te laisser trouver Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Etoile Nouvelle
Nouveau félin
Date d'inscription : 22/03/2017
Messages : 12
Puf : Waphy'snon

Multi-Comptes : non

Points : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 9 Avr - 5:42
Bienvenue !

∆ ∆ ∆ ∆ ∆




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nuage Ténébreux
Nouveau félin
Date d'inscription : 18/03/2017
Messages : 10
Puf : Ténébre

Multi-Comptes : nope

Points : 12
Age : 14
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Avr - 16:02
...

Bienvenue grande joie

Je suis contente qu'il y ai un nouveau membre mais il y a un petit problème : je comprends pas bien l'histoire ahhhh ... Mais il me semble avoir compris que ca se passe avant la naissance de Nuage Ténébreux(fière) ! Dsl je vais relire plusieur fois ... Mais Bienvenue !

∆ ∆ ∆ ∆ ∆






_____________________________________________________
- Le kit n'est pas de moi, tout droits réservés à son propriétaire -

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 14/11/2016
Messages : 37
Points : 43
Age : 13
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Avr - 18:50
Hey, des nouvelles ? Si tu as besoin on te donne un temps supplémentaire ^-^

∆ ∆ ∆ ∆ ∆

Boule Glacé - Nuage Glacé - Feu Glacé - Etoile Glacé


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 14/11/2016
Messages : 56
Puf : Aily

Multi-Comptes : X

Points : 75
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 17 Avr - 11:13
Le délai est fini, tu n'as pas encore fait le caractère et le physique. Besoin de plus de temps ?

∆ ∆ ∆ ∆ ∆



PETITE CONSTELLATION - NUAGE CONSTELLE - CONSTELLATION D'ORION

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG - La Guerre des Clans :: Avant de Jouer :: Présentations-
Sauter vers: